Les eaux

Le Petit Guide Médical des Eaux de Vals-les-bains eaux de valsPavillon des Sources, situé au pied du Grand Hôtel des Bains que les curistes valsois avaient l’habitude de fréquenter depuis des dizaines d’années a laissé sa place à une buvette située au centre du merveilleux espace nouvellement crée au sein des Thermes rénovés, avec comme toile de fond la majestueuse façade du 1er établissement thermal valsois conçu par Dupasquier en 1845.

Les curistes pourront ainsi au détours d’un soin thermal, aller boire sinon déguster, leur eau minérale bienfaitrice et cela sans même avoir à se rhabiller ni à sortir de l’établissement. Ce temps d’une prise d’eau pourra être l’occasion d’une petite causette bien facilitée par la température ambiante plus attrayante que celle du pavillon des sources en saison froide ou humide. Dans ce nouvel espace chaleureux et convivial, agréable et fonctionnel seront à disposition de nos curistes les mêmes eaux minérales qui ont fait depuis longtemps notre réputation thermale.

Ces eaux, doit-on le rappeler, étant de véritables « médicaments » ne peuvent être bues que sur prescription médicale. On les consomme par petite quantité à chaque prise, 150 g en général, trois ou quatre fois par jour durant 3 semaines.

La Constantine

La Constantine est une des plus célèbres eaux à Vals car elle est la plus vertueuse dans les surcharges pondérales, les dyspepsies (digestions lentes) et la goutte. C’est une eau très fortement minéralisée (9 g/l), bicarbonatée sodique comme d’ailleurs l’ensemble des eaux minérales de Vals-les Bains.

La Précieuse

La Précieuse, bue thermalisée, fait généralement faire la grimace à plus d’un de nos curistes. Il s’agit d’une eau très intéressante dans le traitement des maladies hépatiques, les dyspepsies, le diabète et les constipations légères. Elle est fortement minéralisée ( 7,5 g/l ).

La Dominique

La Dominique est une eau unique en France, elle est une des plus ferro-arsenicales. Elle est très utile dans les anémies et les grandes fatigues. On peut la conseiller aussi dans les phénomènes allergiques.

La Désirée

La Désirée est également fortement minéralisée (7,78g/l). Elle est très magnésienne et principalement utilisée pour ses vertus laxatives mais aussi digestives, dans les maladies hépatiques et le diabète.

La Rigolette

La Rigolette, quant à elle serait plutôt prescrite dans les colites avec accélération du transit et dans les digestions lentes. Elle est un peu moins minéralisée (6,34 g/l).

La Camuse

La Camuse est très estimée par les médecins thermaux valsois. Elle n’a que 4g/l de sels minéraux. Elle ressemble un peu à la Précieuse. On l’utilise dans les paresses digestives, les colites fonctionnelles spasmodiques sans troubles du transit.

À côté de ces 6 sources majeures nous trouvons une 7ème eau qui depuis quelques années n’était plus distribuée mais que certains curistes fidèles ont pu boire à la buvette située devant l’établissement thermal. Cette eau que l’on appelle Saint-Jean bis peut être bue sans prescription médicale car faiblement minéralisée elle présente des vertus digestives, calmantes et légèrement diurétiques.

Rappelons que toutes ces eaux de Vals sont des eaux froides que la nature nous livre entre 12 et 16 degrés.

D’autres eaux minérales restent à Vals, à la disposition de nos curistes et de nos visiteurs. Elles sont servies au Pavillon St Jean, image emblématique du Vals des années de gloire du Thermalisme.

La Saint-Jean (un de nos fleurons hydrologiques, grâce entre autres aux biberons dans les années 1950 !) la Favorite et la Béatrix sont trois eaux faiblement minéralisées. Elles sont très agréables à boire et peuvent sans inconvénient être bues l’été en grande quantité.